top of page

Nissan Bluebird

Étape 2 : mettre l'auto à nu

L'auto était revenue dans nos ateliers. Les travaux pouvaient donc commencer. Avant d’attaquer le démontage, nous devions la nettoyer complètement.

20170221_175819.jpg
20170221_175835.jpg
20170718_102210.jpg
20170718_112401.jpg
20170718_111313.jpg
20170719_103746.jpg
20170719_114849.jpg
20170719_170903.jpg
20170719_170848.jpg
20170721_110341.jpg
20170722_120259.jpg
20170727_184315.jpg
20170719_142213.jpg
20170719_170913.jpg
20170721_110246.jpg
20170721_121527.jpg
20170724_110848.jpg
20170727_190008.jpg

Là voilà déjà un peu plus présentable ! Mais ce n’est pas encore terminé… car pour avoir le droit de « monter sur scène » , la voiture ne devait pas simplement être propre : elle devait aussi être entièrement dépolluée ! Nous l'avions déjà fait pour un autre projet. Nous devions donc démonter tout le moteur pour procéder à un nettoyage approfondi et minutieux. D’autre part, le moteur ne servira plus car elle ne devra évidemment pas démarrer une fois sur scène.

Nous commençons par démonter toute la face avant de l’auto, afin de pouvoir accéder plus facilement aux autres organes de la voiture qui, eux, aussi, devaient être nettoyés.

Une fois ce travail effectué, ce n’était pas encore fini. Nous devions maintenant retirer tous les derniers petits organes devenant inutiles : capuchons, visserie, dépointer les supports… bref, la tôle devait être entièrement à nu ! Tous les ouvrants (portes, coffre, capot) sont également retirés.

Maintenant que les parties extérieures sont faites, il est temps de s’attaquer à l’habitacle. Plastiques, moquettes, sièges… tout y passe et sera entièrement démonté pour terminer le nettoyage et la dépollution de cette Bluebird !

Afin d’alléger encore l’auto pour le transport, nous avons décidé de déblaxonner tout le véhicule.

Puis, cela fait, il était temps de déposer le pare-brise avant ainsi que la vitre arrière.

bottom of page